En 2014, VMMa deviendra MEDIALAAN

La Vlaamse Media Maatschappij (VMMa), maison mère des chaînes de télévision VTM, 2BE, Vitaya, TVMKZOOM et JIM, ainsi que des stations de radio Q-music et JOE fm, va changer de nom.

À compter du 1er janvier 2014, elle s’appellera MEDIALAAN et sa nouvelle signature sera « Maak het Mee ». Le nouveau nom a été dévoilé aujourd’hui aux collaborateurs de VMMa.

Ce changement s’inscrit dans le cadre de la stratégie de marques menée par la société. La marque d’entreprise MEDIALAAN doit préciser l’identité du groupe, mais surtout soutenir ses marques performantes de télévision et de radio. L’adoption du nouveau nom marque le début de ce processus.

Peter Bossaert, CEO de VMMa, commente : « L’avenir des médias dépend de la qualité des contenus et de la performance des marques, deux aspects qui caractérisent notre entreprise. Nos marques populaires de télévision et de radio bénéficient, grâce à la nouvelle marque d’entreprise, d’un soutien et d’une stabilité renforcés. Qui plus est, l’identification aisée de la marque d’entreprise constitue un facteur de cohésion pour tous ceux qui travaillent chez ou pour nous. Enfin, cela fait déjà un certain temps que nous voulions nous débarrasser du nom trop institutionnel de “Vlaamse Media Maatschappij”. MEDIALAAN est une dénomination évidente, parce que déjà connue et utilisée par tous. »

Pour sa part, Erwin Deckers, CCO de VMMA, affirme : « Le nom de MEDIALAAN se réfère à l’emplacement physique de notre entreprise, à savoir notre adresse Medialaan 1 à Vilvoorde. Mais, pour nous, c’est surtout un lieu symbolique. MEDIALAAN est une avenue bordée d’entreprises passionnantes, où l’on produit des émissions de radio et de télévision qui restent gravées dans la tête et le cœur des Flamands.MEDIALAAN est un univers où les talents et les idées se renforcent mutuellement. Notre signature “Maak het Mee” s’adresse aux téléspectateurs et aux auditeurs qui font l’expérience de nos marques, à nos collaborateurs qui forgent celles-ci et à tous nos partenaires associés à cette aventure. »